Le Bal Masqué

Voir les photos



MICHA, 13 ANS ETUDIANT EN TROISIEME ANNEE A LA MAITRISE DE L’OPERA COMIQUE. J’AI ECRIT NON SUR MON MASQUE. JE VAIS LE GARDER C’EST CERTAIN. PENDANT LE CONFINEMENT, J’AI PLUS DE TEMPS POUR MOI ET POUR MES ACTIVITES EN DEHORS DE L’ECOLE. JE ME SUIS MIS SERIEUSEMENT AU UKULELE. J’AI AUSSI CHANTE DANS LA COUR DE LA RESIDENCE DEVANT LES PERSONNES A LEUR FENETRE. JE N’AVAIS JAMAIS JOUE AVEC UN MICRO ET D’HABITUDE JE CHANTE DU LYRIQUE. JE ME SUIS DIT QUE C’ETAIT NUL MAIS APPAREMENT CA A PLU. PARIS ME MANQUE, J’AI COURS DANS LE MARAIS ET J’ADORE PARCQUE C’EST BEAU. LA DIRECTRICE DE LA MAITRISE, SARAH KONE ME MANQUE, C’EST DUR DE NE PLUS TRAVAILLER AVEC ELLE. ELLE NOUS ENVOIE DES CHANSONS A TRAVAILLER ET, POUR FRANCE MUSIQUE, CHACUN A CHANTE UNE PARTIE DE ALLELUHIA. C’ETAIT UN BEAU MOMENT. LE 8 AVRIL 2002, BELLEVILLE, PARIS.

ESTHER DUCLEUX-KALMANOVITZ, 8 ANS. J’AI FAIT UN MASQUE PAPILLON CAR LE PAPILLON EST LEGER ET IL PEUT SE FAUFILER PARTOUT. IL N’EST DONC PAS OBLIGE DE RESTER ENFERME. LE 30 MARS, A BELLEVILLE, PARIS.

NOE DUCLEUX-KALMANOVITZ, 8 ANS J’AI FAIT UN MASQUE RENARD CAR IL EST MALIN ET QUAND JE LE METS IL ME PROTEGE LE NEZ ET LA BOUCHE MAIS AUSSI LE FRONT. J’AI HATE QUE LE CONFINEMENT SOIT FINI POUR POUVOIR JOUER A VOLONTE AVEC MES COPAINS. LE 30 MARS, A BELLEVILLE, PARIS.

JOSPEH FERON, 10 ANS. J’AI FAIT UN MASQUE AVEC BEC DE PINGUOIN. C’EST UN PERSONNAGE DU JEU VIDEO BRAWL STARS. JE M’EN SERVIRAI COMME UN DEGUISEMENT POUR FAIRE RIRE LES COPAINS A LA FIN DU CONFINEMENT. CA ME PLAIT DE POUVOIR FLEMMARDER ET D’AVOIR DU TEMPS LIBRE PENDANT LE CONFINEMENT MAIS MES COPAINS ME MANQUENT. J’AI PEUR QUE DES PERSONNES DANS MA FAMILLE MEURENT AVEC LE CORONAVIRUS. LE 30 MARS, A BELLEVILLE, PARIS.

MARIUS FERON, 13 ANS EN 4EME. J’AI FAIT UN MASQUE TOTORO CAR ON DEVAIT SE FAIRE LIVRER UN PYJAMA DE CE DESSIN ANIME MAIS IL N’EST PAS ARRIVE A CAUSE DU CONFINEMENT. J’AIME CE PERSONNAGE CAR IL EST DROLE ET SYMPA. JE TRAVAILLE BEAUCOUP PLUS QU’EN CLASSE OU IL Y A BEAUCOUP DE PROBLEMES DE DISCIPLINE. PARFOIS, JE TRAVAILLE MEME UN PEU TROP. MON PERE ME DIT DE FAIRE MAXIMUM 4 HEURES PAR JOUR, 2 LE MATIN ET 2 L’APRES-MIDI. CA ME MANQUE D’ALLER JOUER AU PARC. JE TROUVE CETTE CRISE TRISTE CAR IL Y A BEAUCOUP DE MORTS. J’AI DES PROCHES VIEUX ET MALADE ET J’AI PEUR QU’ILS MEURENT. J’ESPERE QUE CA VA BIENTOT FINIR. LE 30 MARS, A BELLEVILLE, PARIS.

JEAN FERON, 51 ANS, RESPONSABLE INFORMATIQUE. MA FEMME M’A FAIT UN MASQUE LUNE POUR ALLER AVEC SON SOLEIL. J’AI MIS UNE DE MES CHEMISES PRINTANIERES CAR BILL EVANS, UN DE MES PIANISTES PREFERES, DIT DANS UNE CHANSON : « YOU MUST BELEIVE IN SPRING ». J’AIME TOUT CE QUE LE CONFINEMENT DEPLACE PAR SA CONTRAINTE ET LES LIENS QUI SE CREENT. ON FAIT DES CONCERTS DANS LA COUR, ON VA ACHETER LE PAIN CHEZ TEL CAR IL SE DONNE DU MAL. ON EST EN TRAIN DE CRÉER AUTRE CHOSE. CA A ETE UN SUPER MOMENT DE SE FAIRE PHOTOGRAPHIER, ON N’ETAIT PLUS DANS LE CONFINEMENT PENDANT UN COURT INSTANT. JE DETESTE REMPLIR LES FORMULAIRES DE SORTIE MAIS JE TROUVE IMPORTANT DE JOUER LE JEU DU COLLECTIF. LE 30 MARS, A BELLEVILLE, PARIS.

MURIELFERON, 47 ANS, MAITRESSE EN MATERNELLE. J’AI FAIT UN MASQUE AVEC UN SOLEIL CAR J’AIME LA LUMIÈRE, J’AIME COUDRE ET CELA M’A DETENDU. J’AIME LE TEMPS SUSPENDU DU CONFINEMENT ET LES JOURNEES SANS ENGAGEMENTS. JE N’AIME DEVOIR REMPLIR UNE ATTESTATION POUR SORTIR DE CHEZ MOI ET DESCENDRE DANS LA COUR. JE LE FAIS CAR JE SUIS ASSEZ BONNE ELEVE MAIS C’EST UNE ATTEINTE A MA LIBERTE. LE 30 MARS, A BELLEVILLE, PARIS.

DANS LA FAMILLE FERON , LE PERE JEAN, 51 ANS, EST RESPONSABLE INFORMATIQUE. LA MERE MURIEL, , 47 ANS, EST MAITRESSE EN MATERNELLE. NOEMIE A 7 ANS, JOSEPH A 10 ANS ET MARIUS AVEC LE MASQUE TOTORO A 13 ANS. LE 30 MARS, A BELLEVILLE, PARIS.

AGLAE DE RUDDER-CHASSAING, 12 ANS C’EST MON PERE QUI A COUSU MON MASQUE AVEC DES MORCEAUX DE RIDEAUX. CE N’EST PAS UN PROBLEME D’ETRE CONFINEE CAR JE N’AIME PAS TROP SORTIR DEHORS; PAR CONTRE, J’AI DU MAL A ME METTRE AU TRAVAIL. J’AI HATE DE POUVOIR ME REMETTRE A DESSINER AVEC MON GROUPE DE COPINES ! LE 30 MARS, A BELLEVILLE, PARIS.

ALICE JOLY-JAVOY, 9 ANS. J’AIME LE FEU CAR C’EST JOLI ET IL Y A DU RELIEF. LE CONFINEMENT, C’EST A LA FOIS BIEN CAR JE NE VAIS PLUS A L’ECOLE ET C’EST MAL CAR JE NE VOIS PLUS MES COPINES ET JE M’ENNUIE. LE 29 MARS, A BELLEVILLE, PARIS.

MANON 4 ANS ET DEMI FAIT PLEIN DE CHOSES AVEC SES PARENTS. UN ABECDAIRE, UN CALENDRIER. ELLE CUISINE ET PREPARE DES SEMIS DE COURGETTES, DE CONCOMBRES ET TOMATES CERISE DANS DES ROULEAUX DE PAPIER TOILETTE. SES PARENTS LUI ONT EXPLIQUE LE VIRUS POUR QU’ELLE COMPRENNE POURQUOI ELLE SORT SI PEU. CE QUI LUI MANQUE C’EST SON PEPE, SA MEME ET LES COPAINS DE L’ECOLE.LE 8 AVRIL 2002, BELLEVILLE, PARIS.

MARWA, 30 ANS, ALI, 37 ANS, DIMA, 7 ANS ET DAN, BIENTOT DEUX ANS. CETTE FAMILLE KURDE IRAKIENNE EST ARRIVEE EN FRANCE IL Y A TROIS ANS ET A OBTENU LE STATUT DE REFUGIE. UNE SEMAINE AVANT LE CONFINEMENT, MARWA AVAIT TROUVE UN EMPLOI DANS LA RESTAURATION. ELLE NE SAIT PAS SI ELLE RETOURNERA TRAVAILLER CAR LE RESTAURANT NE ROUVRIRA PEUT-ETRE PAS. ELLE A HATE QUE CELA SE TERMINE. SA FAMILLE EST LOIN, ILS L’APPELENT TOUS LES JOURS ET LUI DISENT DE NE PAS SORTIR. EUX, ILS VONT BIEN CAR LE VIRUS NE S’EST PAS TROP PROPAGE EN IRAK. ALI EST ENTRE AUX BEAUX-ARTS GRACE UN PROGRAMME DE SIX MOIS POUR LES ARTISTES REFUGIES ET IL EST MAINTENANT ETUDIANT. DIMA FAIT DES TIRAMISUS ET DES GLACES AVEC MAMAN. TOUT LUI MANQUE DE L’ECOLE, LA CLASSE, SA CHAISE, SA TABLE, SA MAITRESSE ET SURTOUT SES AMIS. LE 8 AVRIL 2020, PARIS.

ELMO , 11 ANS, J’AI ECRIT FUCK CORONAVIRUS PARCE QUE JE N’AIME PAS CETTE MALADIE. DANS 50 ANS, JE LE MONTRERAI A MES ENFANTS ET JE LEUR DIRAI REGARDEZ QUAND J’ETAIS JEUNE CE QU’IL S’EST PASSE! DANS LE CONFINEMENT, J’AIME LES COURS EN LIGNE. ON EST CALME TOUTE LA JOURNEE ET C’EST PLUS FACILE POUR TRAVAILLER. JE REGARDE TROIS EMISSIONS C’EST PAS SORCIERS PAR JOUR. ON EST FAN DES PRESENTATEURS FRED ET JAMY. C’EST UNE EXCUSE POUR REGARDER UN PEU PLUS LES ECRANS. CAR ON A DROIT A TROIS HEURES PAR JOUR. J’AI COMMENCE A REGARDER LA CHAINE DE JAMY. TOUS LES JOURS, IL EXPLIQUE UNE OU DEUX MINUTES QUELQUE CHOSE SUR LE VIRUS. JE N’AIME PAS NE PLUS POUVOIR JOUER AU FOOT AVEC MES AMIS OU FAIRE DES MATCHS DE HANDBALL. CA M’ATTRISTE DE NE PLUS VOIR LES GENS. LE 8 AVRIL 2002, BELLEVILLE, PARIS.