Chez le coiffeur

Voir les photos



DANS SON ATELIER, CHUM COIFFE SA PREMIERE CLIENTE CE LUNDI 11 MAI. LA COIFFEUSE N’EST PAS SORTIE UNE SEULE FOIS DE CHEZ ELLE PENDANT LE CONFINEMENT. ELLE EN A PROFITE POUR BRODER DES MASQUES QU’ELLE VENDRA A SES CLIENTES. ELLE A AUGMENTE LA COUPE DE 3 EUROS POUR FAIRE DES PRIX RONDS. ELLE NE SAIT PAS SI ELLE TIENDRA LE COUP JUSQU'A LA FIN DE L’ANNEE CAR SES FINANCES ONT DEJA ETE AFFECTEES PAR LES GILETS JAUNES ET LES GREVES. POUR FAIRE FACE AUX DEUX MOIS D’INACTIVITE ELLE A EMPRUNTE DE L’ARGENT A UNE CLIENTE. RUE DU CHEMIN VERT, PARIS, LE 11 MAI 2020.

CE LUNDI 11 MAI, VIVIANE, 64 ANS, EST LA PREMIERE CLIENTE DE CHUM. ELLE A PRIS RENDEZ-VOUS DES QU’ELLE A CONNU LA DATE DE DECONFINEMENT. POUR RENDE-VOUS, ELLE A AMENE UNE CAPE DE PLUIE ETUNE SERVIETTE. POUR CETTE INFIRMIERE QUI A TRAVAILLE PENDANT LE CONFINEMENT, LE COIFFEUR CORRESPOND A UN MOMENT AGREABLE POUR PRENDRE SOIN DE. BELLEVILLE, PARIS, LE 11 MAI 2020.

CE LUNDI 11 MAI, VIVIANE, 64 ANS, EST LA PREMIERE CLIENTE DE CHUM. ELLE A PRIS RENDEZ-VOUS DES QU’ELLE A CONNU LA DATE DE DECONFINEMENT. POUR RENDE-VOUS, ELLE A AMENE UNE CAPE DE PLUIE ETUNE SERVIETTE. POUR CETTE INFIRMIERE QUI A TRAVAILLE PENDANT LE CONFINEMENT, LE COIFFEUR CORRESPOND A UN MOMENT AGREABLE POUR PRENDRE SOIN DE. BELLEVILLE, PARIS, LE 11 MAI 2020.